Posts tagged ‘Hezbollah’

21 août 2011

L’embrasement semble inévitable

par mazaltop

Samedi, minuit à Metula, 23h à Paris

Drame, ce soir, à Be’er Sheva, quand un Grad s’est abattu dans une ruelle dans laquelle des civils, qui venaient d’abandonner leurs véhicules, s’empressaient à la recherche d’un abri. Un abri qu’ils n’atteindront jamais. Ils venaient d’entendre la sirène annonçant que des roquettes faisaient route en direction de la ville.

read more »

Publicités
18 août 2011

Israël: le cabinet débat des risques sécuritaires en cas d’Etat palestinien

par mazaltop

JERUSALEM – Le cabinet de sécurité israélien a examiné mercredi, sous l’autorité du Premier ministre Benjamin Netanyahu, les retombées sécuritaires de la demande palestinienne d’adhésion à l’ONU le mois prochain, selon un communiqué du bureau du Premier ministre.

read more »

15 août 2011

Abbas appelle à l’aide financière les pays arabes

par mazaltop

suite au désengagement financier des Etats-Unis qui cesse son soutien aux Palestiniens s’ils persistent dans la voie de la proclamation unilatérale de leur état en septembre prochain, Abbas sollicite les pays arabes pour pouvoir faire face. Il oublie juste un détail : les pays arabes oublient depuis des années de s’acquitter de leurs promesses de dons, et laissent la Palestine dépendre de l’aide de l’UNRWA, et bien entendu, de la très généreuse CEE, qui ne manque jamais à ses engagements financiers.

Abbas demande plus d’argent aux pays arabes face aux « pressions »

15 août 2011

L’Iran soutient la Syrie face à « l’Amérique et Israël

par mazaltop

Contesté par sa population, condamné par des pays arabes et en Occident, le président syrien Bachar al Assad peut compter sur un allié indéfectible: l’Iran. Selon Mohammed Marandi, professeur associé à l’université de Téhéran, l’Iran n’a d’autre choix que de soutenir Bachar al Assad, car les deux régimes soutiennent les adversaires d’Israël que sont le Hamas et le Hezbollah. (Reuters/Sana/Handout)

10 août 2011

Quand le Hezbollah achetait le Liban

par mazaltop

Le Liban est un petit pays de quelque 10 400 km2 et d’environ 4 millions d’habitants. Un million, ou plus, d’étrangers (syriens et surtout palestiniens) résident sur son sol. La population libanaise est « divisée » en 18 communautés religieuses. La pratique constitutionnelle (pacte national non écrit) fait que les « postes suprêmes » (présidence de la République, du Cabinet et du Parlement) ainsi que les postes clés dans l’administration sont « attribués » à différentes communautés (c’est-à-dire à des personnes faisant partie de ces communautés).
Le régime politique repose donc sur des bases confessionnelles.

read more »

Étiquettes : , , ,
10 août 2011

Le Hezbollah rassemble contre Israël

par mazaltop
Accusé de prêter main-forte au régime de Bachar Al-Assad dans la répression sanglante qu’il conduit contre la population syrienne, le Hezbollah, soutenu par le gouvernement libanais, désigne Israël comme ennemi.
Étiquettes :
6 août 2011

Un chercheur palestinien encourage les Palestiniennes à élever leurs enfants dans l’optique du djihad « avant même la grossesse » | Memri

par mazaltop

Le 10 juillet 2011, un article de Dr Khaled Al-Khalidi, directeur du Centre d’historiographie et de documentation palestiniennes, a été mis en ligne sur le site du journal Falastin, basé à Gaza. L’article, intitulé « Comment les sahabiyat [1] élevaient-elles leurs fils ? » [2] rend hommage à ces femmes qui éduquaient leur progéniture dans l’optique du djihad. Cet enseignement aurait propulsé les musulmans « de l’obscurité à la lumière ».

read more »

3 août 2011

Le retour : Droit ou mythe ?

par mazaltop
palmap9

Share

Les responsables sécuritaires prévoient une situation explosive en septembre, due aux attentes disproportionnées des Palestiniens. Lorsqu’ils verront leur espoir déçu, ce sera la troisième Intifada. Des événements, similaires à ceux qui se sont déroulés à la frontière nord, sont attendus, mais, cette fois, à l’intérieur d’Israël. Des milliers de Palestiniens tenteront, sans doute, de pénétrer en Israël.

 

read more »

Étiquettes : , , ,
31 juillet 2011

La Hezbollah connection | Ana Maria Luca

par mazaltop

Bashar Wehbeh, le Libanais accusé aux USA d’avoir procuré illégament des armes au Hezbollah (image courtoisement offerte par le Département de la Justice américaine).

Il s’agissait juste d’une opération destinée à conduire à l’arrestation d’un dealer de drogue iranien à Bucarest, en Roumanie. Mais elle s’est développée jusqu’à devenir l’un des plus vastes coups de filet mené par l’Agence américaine de lutte contre la Drogue (DEA), au cours de la dernière décennie. L’affaire s’est conclue par l’arrestation d’un trafiquant d’armes libanais qui a revendiqué vouloir acheter des armes, y compris des missiles sol-air, pour une valeur de 59, 5 millions de $.

 L’Agence de lutte contre la drogue américaine (DEA) a annoncé, mardi dernier, qu’elle avait arrêté le citoyen libanais Bachar Wehbeh en République des Maldives, alors qu’il essayait d’acheter des armes à deux agents sous couverture, qui se présentaient comme des dealers. Conséquence de cette même opération, Cetin Aksu et Siavosh Henareh, respectivement citoyens turc et iranien, ont également été capturés en Roumanie.

Un réseau international de services de sécurité, depuis Interpol jusqu’aux Maldives, en passant par les polices roumaine, turque, grecque et malaise gardait les suspects sous surveillance, enregistrait les conversations, interceptait les appels téléphoniques et e-mails, et a fini par mettre la main sur les suspects lundi dernier. Aucune officine des autorités libanaises n’a jamais été impliquée dans les investigations, bien que le versement es paiements de ces transactions était transféré depuis Beyrouth, a raconté Rusty Payne, porte-parole pour la DEA à Now Lebanon.

 

Stinger

 “Cette opération est hautement significative, parce qu’elle établit la relation étroite entre les trafiquants de drogue et les trafiquants d’armes », explique t-il. « Ce n’est pas précisément ce que nous cherchions, mais c’est au cours des enquêtes concernant la drogue que nous avons pu avoir, souvent, l’opportunité de voir d’où provenait l’argent, et d’être en mesure d’acquérir des renseignements qui infléchissent les activités des associations criminelles » insiste t-il.

Igla

Selon l’acte d’accusation publié par la DEA, et que Now Lebanon a obtenu du procureur de New York chargé du dossier, les opérations ont débuté en juin 2010, lorsque les agents ont commencé à suivre Siavosh Henareh, un Iranien qui était sous surveillance de la DEA pour trafic de drogue  transférée d’Europe de l’Est vers les Etats-Unis. L’homme prétendait être médecin et vivait dans un luxueux appartement de Bucarest depuis 20 ans, où il pouvait recevoir confortablement ses clients.

Mais l’histoire a pris un tournant très différent, lorsque les agents de la DEA sous couverture se sont présentés comme des agents du Hezbollah essayant de lever des fonds à partir du trafic de drogue aux Etats-Unis, dans le but d’acheter des armes pour le parti chi’ite libanais. Pour les agences de sécurité américaines, il est clair que cela constitue déjà un crime en soi, puisque les Etats-Unis ont classé le Hezbollah comme une organisation terroriste étrangère en 1999.

ak347

Henareh a introduit les deux agents sous couverture auprès de deux autres trafiquants d’armes : le Libanais Bachar Wehbeh, qui, s’est lui-même présenté comme un associé du Hezbollah, et le Turc Cetin Aksu, en tant qu’intermédiaire.

Après s’être rencontrés en février 2011 en Roumanie, à Chypre, en Malaisie et dans plusieurs autres pays, Aksu et Wehbeh ont accepté d’acheter de l’armement sophistiqué d’origine militaire à d’autres agents sous couverture, se présentant comme des intermédiaires agissant pour le compte du Hezbollah. Selon la DEA, les agents ont fabriqué de toutes pièces l’histoire initiale et ont ensuite agi comme s’ils étaient des intermédiaires cherchant à revendre des armes acquises illégalement à partir d’une base américaine en Allemagne.

 

 

 

Glock 18c, arme "par défaut" des terroristes. Mais cela peut aussi aller jusque-là en montage-démontage :

 

Les agents ont enregistré des appels téléphoniques et des conversations, filmé les rencontres et conservé les e-mails par lesquels ils négociaient la vente à Wehbeh de : 48 Stinger SAMs fabriqués aux Etats-Unis, 100 Igla SAMs (lance-missiles sol-air à l’épaule, indétectable au radar), 5000 fusils d’assaut AK 47, 1000 fusils de précision M 4 et 1000 pistolets de poing Glock, pour un prix approximatif total de 59, 5 millions de $.

Aksu et Wehbeh ont signé un contrat écrit en juin 211 en Malaisie.

“Au cours de la rencontre du 12 juin 2011, Wehbeh a déclaré qu’il était prêt à acheter les armes sous les instructions directes du Hezbollah”, est-il rédigé dans l’acte d’accusation. « Le 28 juin 2011, à Beyrouth, au Liban, Wehbeh et des co-conspirateurs dont les noms ne sont pas mentionnés ici comme accusés, ont convenu d’envoyer une première avance d’environ 50 000 $ pour l’achat des armes… aux [agents de la DEA].


Dès le jour suivant, une somme supplémentaire de 50 000 $ a été envoyée sur le compte secret des agents de la DEA à Beyrouth.

Henareh, le dealer de drogue iranien, et Aksu, le “go-between” turc, ont été arrêtés à Bucarest, lundi. Wehbeh, recherché par Interpol, a été appréhendé le même jour aux Maldives et a comparu devant le Tribunal du District de Manhattan, à New York, dès mardi. Il est accusé de terrorisme et risque la prison à vie.

“ Ces opérations de la DEA illustrent crûment à quel point le trafic de drogue est une menace à double-tranchant qui alimente, en même temps, la toxicomanie et le terrorisme », a affirmé Michèle Léonhart, Administratrice de la DEA, lors d’une conférence de presse. « Nous avons neutralisé avec succès et substantiellement démantelé deux réseaux dangereux autant que complexes », a-t-elle ajouté.

Bien que ce soit la première fois que les agences de sécurité américaines capturent sur le fait un agent du Hezbollah en train de passer un arrangement pour obtenir illégalement des armes, et de plus, font apparaître ses liens avec le réseau de trafic de drogue, ce cas n’est pas pour autant, le premier où le Hezbollah comparaît devant le système judiciaire américain. Un responsable politique du Hezbollah et son fils avaient déjà été mis en accusation, en 2009, à Philadelphie pour avoir fait transférer 120 mitrailleuses lourdes des Etats-Unis vers le Liban, via la Syrie. Deux autres hommes de main, Hassan Hodroj et Dib Hani Harb, ont été accusé d’avoir convoyé les armes clandestinement, mais n’ont jamais été arrêtés. Hodroj est identifié dans les documents du Tribunal comme un membre du Conseil politique du Hezbollah et sa photographie a circulé dans des reportages de presse comme un porte-parole du Hezbollah, détenant le portefeuille de chef de la Commission pour les affaires palestiniennes. 

Adapté par Marc Brzustowski
Pour © 2011 lessakele et © 2011 aschkel.info

source :
http://www.nowlebanon.com/NewsArticleDetails.aspx?ID=296046
via http://www.aschkel.info/article-la-hezbollah-connection-80576080.html

Étiquettes : ,
9 avril 2011

Le Hamas s’excuse : nous n’avions pas l’intention de toucher un autobus d’enfants !

par mazaltop

L’escalade dans le sud s’est aggravée après qu’un missile anti-char ait  tiré sur un autobus scolaire yom hamishi. Pour l’heure, le hamas prétend qu’il n’avait pas l’intention de l’atteindre.

« En général ce sont des véhicules militaires qui circulent sur cette route », a déclaré le porte parole du hamas. En Israël on refuse cette explication pour la raison que ces autobus ne ressemblent pas du tout a un véhicule militaire, notamment par leur couleur jaune !

read more »

7 avril 2011

Giuliano Mer, « 100% Israélien, 100% Palestinien », assassiné par ses frères | Michael Bar Zvi pour Radio J | mazaltop | 07 04 2011

par mazaltop

Michael Bar Zvi

Boker Tov amis auditeurs de Radio J

Hier après-midi (6/04/2011) le comédien et metteur en scène Giuliano Mer, assassiné il y a deux jours à Jenine, a été enterré au kibboutz Ramot Menashe. Lundi matin cinq hommes masqués ont criblé de balles de Kalachnikov la voiture du comédien, dans laquelle se trouvaient aussi son bébé et sa nourrice.

read more »

5 avril 2011

Golfe Persique – La tension monte entre les Iraniens et les Arabes | MediArabe.info | Askel.info | mazaltop | 05 04 2011

par mazaltop

Golfe : la guerre de communiqués entre le CCG et l’Iran

Les ministres des Affaires étrangères des pays membres du Conseil de Coopération du Golfe (CCG) ont vivement dénoncé, dimanche, les tentatives iraniennes de déstabiliser le Bahreïn et le Koweït, après les événements de Manama et le démantèlement de plusieurs réseaux d’espionnage iranien au Koweït. L’Iran a riposté hier, par la voix du président Mahmoud Ahmadinedjad, qui a tenu une conférence de presse pour critiquer les monarchies du CCG, réitérer son appel à expulser les armées étrangères (Américaines) de la région, et démentir les informations relatives aux cellules d’espionnage au Koweït.

read more »

Étiquettes : , , ,
31 mars 2011

Conflits au Proche-Orient: le mariage de Washington et Téhéran | Pierre Pahlavi et David Ouellet || Aschkel.info | 31 03 2011 15:01

par mazaltop

En lâchant les uns après les autres leurs... (PHOTO: JIM YOUNG, REUTERS)


















Les auteurs sont respectivement professeurs en relations internationales et en sociologie militaire au collège d'état-major des forces canadiennes (CFC) à Toronto.

 

En lâchant les uns après les autres leurs alliés d’hier, l’Amérique de Barack Obama semblent décidés à donner raison aux Iraniens qui répètent depuis plus de 30 ans que les Occidentaux ne sont pas dignes de confiance.

read more »

31 mars 2011

L’inattendu rapprochement saoudien-israélien | Slate | mazaltop | 31 03 2011 14 44

par mazaltop

L’administration américaine discréditée, Israéliens et Saoudiens se rapprochent pour empêcher l’Iran de tirer partie de la déstabilisation de la Syrie et de la Jordanie. Ils ont un allié inattendu: la Russie.

read more »

31 mars 2011

L’Iran menace l’Arabie Saoudite: quittez Barheïn ou… | JSS News

par mazaltop

Le ministre iranien de la Défense, le général Ahmad Vahidi s’en est pris de façon violente à l’Arabie Saoudite pour son intervention militaire à Bahreïn, soulignant que l’aide saoudienne à l’accalmie de la situation locale “risque de susciter de nouvelles tensions dans la région. “

read more »

Étiquettes : , , , ,
30 mars 2011

Syrie – Le ‘Hamas et le Djihad invités à quitter le pays ? | Aschkel.info

par mazaltop

Bachar El-Assad

Par Shraga BLUM

Si la nouvelle se confirme, il s’agira d’un événement majeur dans la région: des journaux arabes et des sources palestiniennes annoncent que les autorités syriennes ont demandé aux responsables terroristes du Hamas et du Jihad, basés en Syrie, de fermer leurs bureaux et de quitter le pays dans les plus brefs délais.

read more »

30 mars 2011

SCOOP / VIDEO de Aschkel.info : Paroles de vérité sur AL-JAZEERA | Aschkel et Fabien © 2011 www.aschkel.info | 30.03.2011 23:59

par mazaltop

Ca va vite, très vite, c’est clair, net et précis éloquent et surtout VRAI –

Quand on pense que le ‘Hamas après avoir tiré plus d’une centaine de projectiles ces derniers jours dans le seul but de tuer des civils israéliens ont osé se plaindre à l’ONU contre la légitime défense de l’Etat d’Israël, qui à le droit et le devoir de défendre ses citoyens…

Puisque L’ONU leur est acquise pourquoi pas essayer, on trouvera bien un autre tel GOLSTONE qui se fera un plaisir de mentir et répandre des infamies.

Merci et Kol Ha Kavod au Capitaine de l’Armée Israélienne

Avichai Adraï
____________________

Chers lecteurs,
Nous comptons sur vous pour diffuser cette vidéo au maximum
Aschkel&Fabien

Script

– Al-Jazeera : « Nous revenons vers Avichaï Adraee, porte-parole de l’armée israélienne à Tel-Aviv. Vous vouliez ajouter quelque chose et disiez que nous vous avions coupé, et vous voulez un droit de réponse ? Allez-y. »

– Avichaï Adraee : « Comme je l’ai déjà dit, j’ai suivi la couverture d’Al-Jazeera depuis ce matin et écouté ce que vous disiez, à savoir qu’Israël utiliserait les missiles tirés par les Palestiniens comme une sorte de prétexte pour lancer une campagne militaire et des raids aériens. Cette campagne militaire n’est pas faite d’après un « prétexte ». C’est la réponse à un acte de guerre barbare commis par une organisation terroriste qui vise les civils israéliens vivant dans les zones adjacentes à la Bande de Gaza.

Il y a eu des centaines de missiles tirés sur les têtes de nos hommes, femmes, enfants, personnes âgées ces derniers jours mêmes. Est-ce que quelqu’un a vraiment pensé que nous n’allions pas défendre nos citoyens ? Comment serait-il seulement possible qu’une telle situation dans le sud d’Israël puisse continuer, alors qu’Israël est la cible de ces attaques… »

– Al-Jazeera : « Pourquoi serait-il normal que vous vous défendiez, et anormal pour l’autre camp de faire la même chose ? Où est la barbarie ici ? Une minute s’il-vous-plaît… Où est la barbarie : dans le fait d’envoyer des missiles ou dans ce que nous voyons ici qui ressemble à un film d’Hollywood, une cruauté où nous voyons des douzaines de corps jonchant le sol ? »

– Avichaï Adraee : « Ces corps sont ceux de membres du Hamas qui s’engagent dans des actes de guerre contre nous (qui tirent des roquettes). Cette barbarie est maintenant devenue un festival oratoire où les gens font des discours enflammés menaçant Israël et menaçant les citoyens israéliens avec des slogans tels que « après Sdérot et après Ashkélon » et autres semblables. Plutôt que de nous menacer et de nous attaquer ils auraient pu investir leur argent dans les besoins quotidiens des Palestiniens. Voici la barbarie dont je parle.

Pour chaque citoyen palestinien aujourd’hui tout revient à une chose, et à une chose seulement. Toute plainte, toute souffrance, toute tragédie, tout cela n’est causé que par une seule chose : le Hamas. Israël le dit, et je l’ai répété de nombreuses fois : le calme répondra au calme. Mais le calme après avoir lancé des centaines de roquettes contre nous ? Ce n’est pas acceptable. Un retour au calme après la fin du cessez-le-feu [était l’intention], mais le Hamas a mis fin au cessez-le-feu. Et maintenant vous voulez revenir à la case départ après nous avoir lancé une pluie de missiles ? Cela n’arrivera pas.

Israël ne laissera pas les choses se passer ainsi. Il est impossible à Israël d’esquiver ses responsabilités [de protéger ses citoyens]. Le camp responsable de la situation est le Hamas. Vous frappez et après vous pleurez et êtes le premier à vous plaindre ? J’ai déjà dit tout cela auparavant, c’est la situation palestinienne actuelle. Je ne suis pas le Premier ministre et ce n’est pas moi qui décide prioritairement en Israël. Je le dis depuis une perspective militaire : nous sommes engagés dans une opération continue, mais une opération qui peut être arrêtée à tout moment. Seulement [le Hamas] doit fournir les circonstances adéquates pour que cela se produise, et ils doivent comprendre clairement le message. Et je leur dis où qu’ils soient : « Celui qui a l’intention de te tuer, tue-le d’abord [avant qu’il ne te tue]« , c’est un célèbre proverbe arabe.

Si le Hamas croit ou cultive l’illusion qu’ils peuvent continuer à faire pleuvoir les missiles sur nous, eux et leurs leaders s’égarent. Est-ce qu’ils ont vraiment cru que nous n’allions pas défendre nos citoyens ? Nous allons poursuivre ces terroristes où qu’ils soient. Donc s’ils cachent des armes dans une maison civile alors nous la frapperont car autrement ils utiliseront ces missiles contre nous. Les citoyens palestiniens doivent désormais le comprendre très clairement. Israël ne cherche pas des prétextes, Israël défend la vie de ses citoyens. Donc les Palestiniens doivent demander à leurs dirigeants de les défendre… »

– Avichaï Adraee : « Donc vous dites qu’il n’y a pas eu d’Israélien touché par les roquettes ? OK, super, c’est merveilleux ! Les roquettes palestiniennes sont donc inutiles, elles n’ont pas blessé d’Israélien. Elles ne tuent pas les Israéliens. Parfait. Dans ce cas pourquoi les lancer ? Pourquoi prendre ce risque d’eux-mêmes ? Ce n’est pas un prétexte. C’est une réponse à une attaque, à un acte de guerre. S’il y a une attaque d’un groupe terroriste contre nous, nous protégerons la vie de nos citoyens. Donc s’ils veulent nous retirer ce « prétexte » qui nous permet de répondre, très bien, nous les invitons à cesser de nous envoyer des roquettes ! Si comme vous le dites à Al-Jazeera ces missiles sont inutiles parce qu’ils ne tuent ni ne blessent les Israéliens, OK alors dans ce cas qu’ils arrêtent de les envoyer ! Ils défendent leurs intérêts personnels, et non pas ceux des citoyens palestiniens.

Maintenant abandonnez vos illusions ! Vous aurez une réponse israélienne [à ces tirs de roquettes]. Commencez à penser à partir de ces données. Pensez au futur. Comment voulez-vous qu’il soit ? Voulez-vous faire couler le sang ? Ne voulez-vous pas mettre fin à ce cycle de violence et de guerre ? Alors pourquoi ne cessez-vous pas ces actions qui de toute façon ne vous aident en rien ? »

23 mars 2011

Un grand merci aux complices moraux de l’attentat de Jérusalem !!!! | Jack Taj | mercredi 23 mars 2011, 20:01

par mazaltop

Après l’attentat de Jérusalem, dont le bilan à l’heure actuelle est de 31 blessés dont 2 graves, il m’a semblé juste de remercier avec la chaleur qu’on imagine ceux qui, en France et en Europe, se sont rendus moralement complices de cet acte barbare, en soutenant sans faillir les Palestiniens, quels que puissent être les actes que les plus radicaux d’entre eux commettent, comme l’assassinat d’une famille entière, dont 2 enfants et un bébé de 3 mois, tout en diabolisant Israël, au nom d’un antisionisme qui n’arrive plus à masquer la forte et délétère odeur d’antisémitisme qu’il dégage depuis plusieurs années.

read more »

21 mars 2011

Mahmoud Abbas : « Je ne permettrai jamais à un seul Israëlien de vivre parmis nous sur la terre Palestinienne »

par mazaltop

Et voilà à qui Richard Prasquier a serré la main………..  cherchez l’erreur

21 mars 2011

Flagrant délit de révisionnisme : l’histoire de Jérusalem réécrite par le Parti des Musulmans de France | mazaltop | 21 mars 2011 18:50

par mazaltop

du grand art dans la désinformation, exemple de réécriture de l’histoire

read more »

20 mars 2011

Une semaine au Proche-Orient en photos (13 – 20 mars 2011) | JSSNews

par mazaltop

Comme chaque semaine sur le site de Jss-News (et la première sur mazaltop, mais nous essaieront de suivre la série), voilà un petit tour de l’actualité de la semaine au Proche-Orient, en quelques clichés. Évènements populaires ou non, peu importe, ce qui compte, c’est l’image !

1 – 8: Israël fête Pourim, la fête ou tout le monde se déguise. Cette fête marque la victoire des juifs sur Haman, le tyran Perse qui voulait annihiler la présence juive sur terre.



9 :  Samedi, plus de 50 missiles du Hamas se sont écrasés sur Israël, causant des blessés et des dégâts matériels. La France à condamné les attaques du Hamas tout en demandant à Israël de ne pas réagir.

10 : Manifestation palestinienne “pacifique” à Bil’in. Très pacifique.

11: Après plus de 60 missiles tirés sur Israëll (vendredi et samedi), la réponse Israélienne fut ciblée. Deux terroristes qui avait lancés des obus de mortier sur les populations civiles d’Israël sont morts.

12: Israël n’oublie pas qu’il y a 10 jours, une famille a été massacrée par des barbares palestiniens. Des affiches de ce type ont été placardées dans plusieurs villes d’Israël.

13: Au Zoo de Ramat Gan, pour la première fois en 10 ans, cette maman singe a donné naissance à un petit. Cette naissance fait parti d’un programme visant a favoriser la survie des espèces en voix de disparition.

14: Du matériel “espion-sioniste” a été découvert et détruit au Liban.

15 : Israël a arraisonné un navire français chargé d’armes iraniennes à destination de Gaza. Aucune condamnation internationale. Et si Israël renvoyait par les airs des armes à ceux à qui elles appartiennent, remercierait-on Israël pour avoir eu l’honnêteté d’avoir rendu quelque chose qui ne lui appartient pas ?


16: Parmi les armes, le C704. Missile sol-mer ultra-puissant, pouvant toucher des cibles civiles et militaires. Une “menace stratégique” pour Israël.

17, 18: Plus de 50 tonnes d’armes ont été saisies sur le navire Victoria

19: Entraînement d’une unité israélien d’artillerie près de Hévron

20 – 22: Que ce soit sur la Place de Paris à Jérusalem (première photo de la série) ou à travers tout le territoire israélien, des dizaines de milliers d’israéliens ont respecté 5 minutes de silence en l’honneur de Gilad Shalit.

23: Abdullah Abu Rahma, l’organisateur des violentes manifestations arabes de Bil’in vient d’être relâche de prison après 16 mois. Israël devrait penser à ne plus relâcher personne tant que Gilad Shalit ne sera pas libéré.

24 : Entraînement de mise en sécurité pour les écoliers de Bet Hakerem à Jérusalem: tous aux abris !!!

25: suite au massacre d’Itamar, les construction à Modiin Illit reprennent de plus belles !

26 : Plus de 20.000  personnes ont assistés aux funérailles de la famille Fogel.

Jonathan-Simon Sellem – JSSNews

13 mars 2011

LE NOUVEL OBSCENE A ENCORE FRAPPE ! | Nina | Europe-Israel.org

par mazaltop

itamar 2

L’assassinat d’une famille juive près de Naplouse peut être « comprise » tolérable par nos chers pacifistes européens qui n’ont autre chose en tête que de diaboliser Israël.

read more »

13 mars 2011

Communiqué de presse du BNVCA : condamnation de l’attentat palestinien qui a décimé une famille juive israelienne a Itamar | 12 mars 2011 | BNVCA

par mazaltop

Le BNVCA indigné, co​ndamne l’attentat palestinie​n qui a décimé une famille juive israelienn​e qui dormait paisibleme​nt. dans sa maison dans le village d’Itamar en Samarie dans la nuit du 11 au 12/3/11

read more »

13 mars 2011

Benyamin Netanyahou condamne avec la plus grande fermeté l’incitation à la haine et la violence de l’Autorité palestinienne | DESINFOS.COM | Hélène Keller-Lind | samedi 12 mars 2011

par mazaltop

Il est rarissime qu’un communiqué officiel soit publié en Israël un samedi. Mais l’horreur suscitée par l’assassinat de 5 Israéliens dont un bébé, un enfant de 3 ans et un enfant de 11 ans nécessitait une réaction immédiate au plus haut niveau.

Communiqué du Premier ministre israélien

Le Premier ministre Benjamin Netanyahou condamne avec véhémence l’assassinat d’une famille innocente dans son sommeil.

read more »

4 mars 2011

« Les Brigades libanaises (Hezbollah) font la promesse (s’engagent) à s’emparer de Tel Aviv si Nasrallah (leader du Hezbollah) le demande) | youtube | mazaltop

par mazaltop
Étiquettes : ,
27 février 2011

Le Hezbollah annonce une transposition des combats sur la scène israélienne | MPL libre | mazaltop | 27 02 11 13:28

par mazaltop

En dépit des événements qui semblent se succéder à grande vitesse dans la région et des multiples problèmes internes au Liban, dus à la lenteur de la naissance du nouveau gouvernement, ainsi qu’au spectre de l’acte d’accusation qui, selon les rumeurs, devrait être publié au cours des prochaines semaines, le secrétaire général du Hezbollah a réussi à retenir l’attention générale dans son dernier discours.

Tout le monde escomptait des propos déterminants sur le gouvernement ou de nouveaux éléments pour discréditer le TSL, mais Hassan Nasrallah a choisi de lancer de nouvelles menaces contre Israël. Pour la première fois dans l’histoire des discours arabes, un leader annonce clairement sa détermination à « libérer la Galilée si Israël tente de lancer une nouvelle agression contre le Liban ». Au-delà du fait que l’occasion (la commémoration du souvenir des leaders martyrs de la résistance) se prête aux envolées lyriques et aux propos mobilisateurs, l’annonce de Hassan Nasrallah n’est pas seulement destinée à ses partisans, dans une volonté de les tenir prêts à toute éventualité et de raviver leur engagement, elle adresse aussi des messages dans plusieurs directions. Cette annonce intervient à un moment où, dans les coulisses diplomatiques, on parle de plus en plus des risques de l’éclatement d’une nouvelle guerre israélo-arabe, le gouvernement israélien étant, selon des rumeurs de plus en plus précises, acculé à agir vite, avant que la révolution égyptienne décide de remettre en cause les accords de Camp David et la paix impopulaire dans ce pays signée avec l’État hébreu. Et si les soulèvements populaires atteignent la Jordanie, Israël, qui depuis 1948 se bat pour avoir à ses frontières si ce n’est des pays amis au moins des États neutralisés, se retrouvera dans une situation plus terrible qu’en 1973… C’est pourquoi les dirigeants israéliens songeraient sérieusement à lancer une attaque « préventive » d’envergure contre le Liban ou Gaza. Hassan Nasrallah a donc réagi en faisant monter les enchères pour aboutir à une plus grande dissuasion.
En grand communicateur, qui étudie avec minutie le moindre de ses propos ainsi que ses timings, le secrétaire général du Hezbollah a sciemment lancé sa « bombe » pour d’abord mobiliser ses jeunes, mais aussi pour semer la confusion en Israël. Il a misé sur sa crédibilité considérable chez ses ennemis pour que son annonce soit prise au sérieux. En effet, de telles menaces proférées par un autre leader arabe n’auraient pas eu le même effet que lorsque c’est Hassan Nasrallah qui les lance, d’autant que cet homme a montré, au cours de la guerre de 2006 (notamment lorsqu’il a prononcé son discours alors que ses hommes bombardaient le navire israélien), qu’il ne lançait pas des propos en l’air. De fait, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu s’est vu contraint de faire aussitôt une déclaration pour rassurer les Israéliens en leur affirmant que leur armée est en mesure de les défendre et de protéger leur pays. Et les médias israéliens, qui, depuis quelques mois, occultaient sciemment les discours du leader du Hezbollah pour ne pas lui donner de l’importance, ont interrompu cette politique pour relayer ses propos, qui étaient diffusés en boucle sur les chaînes israéliennes.

En fait, l’annonce du secrétaire général du Hezbollah était prévisible, car à chacun de ses discours, il rappelle qu’il réserve encore de nombreuses surprises aux Israéliens. Après avoir affirmé que son parti ne craignait pas les menaces israéliennes, et après avoir établi un équilibre de la terreur qui repose sur la riposte à l’identique (autrement dit, si Israël bombarde des immeubles, le Hezbollah détruira des immeubles en territoire israélien, s’ils attaquent l’aéroport de Beyrouth, la riposte aura lieu contre l’aéroport Ben-Gourion à Tel-Aviv et ainsi de suite), Hassan Nasrallah est monté mercredi d’un cran, établissant une nouvelle équation, la plus audacieuse depuis des décennies, puisqu’elle annonce une transposition des combats sur la scène israélienne. Pour la première fois dans l’histoire de l’État hébreu, celui-ci doit faire face à une menace à l’intérieur de ses frontières. Même si l’annonce du secrétaire général du Hezbollah ne se concrétise pas (puisqu’elle est conditionnée par une attaque israélienne contre le Liban), celle-ci aura déjà semé le trouble à l’intérieur d’Israël et créé une nouvelle situation dans laquelle la peur aura changé de camp.

Maniant avec aisance l’art de la guerre psychologique, le chef du Hezbollah a ainsi atteint son objectif, obligeant les responsables israéliens à sortir de leur mutisme et à se retrouver dans la position de devoir rassurer leur population. Depuis le leader égyptien Gamal Abdel Nasser, aucun chef arabe n’avait tenu des propos aussi remplis de défi à l’égard de l’État hébreu. Mais à la différence de Nasser, Hassan Nasrallah parle avec confiance, fort de ce qu’il considère être ses victoires sur Israël. En s’adressant aux responsables israéliens, il parle aussi aux foules arabes qui se soulèvent actuellement dans plusieurs pays de la région en cherchant à rappeler que le sujet central reste le conflit israélo-arabe. Enfin, il s’adresse aussi à l’intérieur libanais pour dire à tous ceux qui souhaitent remettre sur le tapis le dossier des armes du Hezbollah que celui-ci n’a jamais été aussi fort ni aussi mobilisé, et que ce ne sont pas quelques déclarations internes qui pourraient modifier cette équation.

Même si rien ne se passe et que le statu quo actuel sur « le front sud » continue de régner, le chef du Hezbollah a réussi son coup, créant la surprise et suscitant commentaires et interprétations, tout en faisant passer au second plan la menace que constitue l’acte d’accusation attendu…

source : Mouvement pour le Liban, Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

12 février 2011

France – Liban: on a réussi… Report de livraison des 100 missiles Hot au Liban | Libnanews | mazaltop | 12 février 2010 12:08

par mazaltop

Le gouvernement Français aurait décidé du report de la livraison de 100 missiles antichars HOT qui devraient équiper les hélicoptères Gazelle de l’armée libanaise, a indiqué le quotidien panarabe Al Hayat ce jeudi.

read more »

29 janvier 2011

Pharaon, les ayatollahs et les barbus | par Michel Garroté – drzz.info

par mazaltop

Qui manipule qui ?

Aurait-on oublié que l’Egypte est la patrie des Frères musulmans sunnites ? Aurait-on oublié que depuis des années, l’Iran chiite tente de déstabiliser l’Egypte ?

read more »

Étiquettes : ,