Le retour : Droit ou mythe ?

par mazaltop
palmap9

Share

Les responsables sécuritaires prévoient une situation explosive en septembre, due aux attentes disproportionnées des Palestiniens. Lorsqu’ils verront leur espoir déçu, ce sera la troisième Intifada. Des événements, similaires à ceux qui se sont déroulés à la frontière nord, sont attendus, mais, cette fois, à l’intérieur d’Israël. Des milliers de Palestiniens tenteront, sans doute, de pénétrer en Israël.

 

Quatre experts renommés rapportent les circonstances qui ont conduit à la formation du problème des réfugiés palestiniens.

Le professeur Benny Morris est convaincu, que les Palestiniens trompent le monde entier, cherchant uniquement à reprendre Israël. Il déclare : « Israël a bien fait de refuser le retour des réfugiés en 1948. Elle savait déjà qu’ils formeraient une cinquième colonne, et qu’ils seraient majoritaires en Israël. L’argument démographique reste légitime dans de nombreuses communautés du monde. »

Morris pense que Olmert et Beilin ont commis une erreur, en acceptant symboliquement le droit au retour des réfugiés.

Stopper les émeutes

Le professeur Yoshua Porat, a déclaré : « Les Palestiniens n’abandonneront jamais leurs revendications, car c’est une arme efficace contre nous ».

Il affirme qu’Israël ne doit intégrer aucun réfugié ou descendant, au nom d’une « solution au problème palestinien »’. « Il faut stopper les émeutiers palestiniens, affirmer qu’il s’agit d’une population étrangère et hostile, et que nous ne souhaitons pas modifier le caractère national de notre pays ».

Le professeur Raphi Israëli, expert dans l’histoire de l’Islam et du Moyen-Orient…  lire la suite

 

Source : Le P’tit Hebdo, Israel Ayom – De Nadav Shragay (Traduction : Karine Schwartz).
via europe-israel.org

 

Publicités
Étiquettes : , , ,
%d blogueurs aiment cette page :