Jérusalem: un glaive romain découvert

par mazaltop

Un glaive romain remontant à l’époque du Second Temple juif de Jérusalem a récemment été découvert dans la Ville sainte, ont affirmé aujourd’hui des archéologues israéliens. Cette découverte a été annoncée alors que les juifs observent à compter de ce soir un jeûne de 25 heures marquant le 9 du mois d’Av, jour anniversaire de la destruction du premier et du second Temple de Jérusalem.

Le premier Temple de Jérusalem, bâti par le roi Salomon, aurait été détruit par les armées du roi Nabuchodonosor de Babylone le 9 av, en 586 avant JC, tandis que le Second Temple construit par le roi Hérode a été détruit ce même jour par l’empereur romain Titus en 70 après JC.

Selon un communiqué du Département israélien des Antiquités, l’arme, longue de 60 cm, et son étui en cuir ont été découverts la semaine dernière lors de travaux d’excavations d’une antique canalisation vieille de 2.000 ans dans la Cité de David, dans le quartier arabe de Silwan, au sud des murailles de la Vieille ville de Jérusalem.

De même source, cette canalisation permettait de ravitailler en eau de pluie la piscine biblique de Siloé « et servait de refuge aux habitants de Jérusalem fuyant les Romains lors de la destruction du Second Temple ». « Apparemment, le glaive appartenait à un fantassin de la garnison romaine stationnée en Israël juste avant le début de la Grande révolte des juifs contre les Romains en l’an 66 de l’ère chrétienne », a encore dit le communiqué. « Ce glaive et son étui en cuir sont dans un surprenant état de conservation, et il y a des traces de décoration », a-t-il ajouté.

Un objet en pierre sur lequel a été gravé une Menorah (le chandelier juif à sept branches) a également été découvert dans les alentours.  Les archéologues estiment que cette gravure est le fait d’un visiteur du Temple ébloui par la Menorah en or qui s’y trouvait et qui a voulu perpétuer son émerveillement.

Le 9 Av est considéré comme le jour le plus triste du calendrier juif, de nombreuses catastrophes s’étant produites précisément en ce jour, notamment le décret ordonnant en 1492 l’expulsion des Juifs d’Espagne, ou plus récemment l’attentat à Buenos Aires en 1994 contre l’Association mutuelle israélite argentine (AMIA), qui avait fait 85 morts et 300 blessés

source : Le Figaro 8/08/2011

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :