Les éphémérides de la Shoah : 17 août

par amosdumoss

Chaque jour, des années 1942 à 1945, des Enfants, des Femmes et des Hommes ont été raflés, emprisonnés, assassinés, gazés et brulés. Ce n’était pas le fait de quelques hommes, mais bien de Nations, et d’états souverains et démocratiques.
Des lois ont été votées et mises en place pour pouvoir assassiner les juifs, légalement.
Pour chaque dizaine de collabos, il y avait un Homme ou une Femme, qui au péril de leur vie, mettait tout en œuvre pour sauver un Enfant, une Femme ou un Homme.

17 Août

1941

  • 80 juifs sont fusillés dans le village de Kurovichtcha, près de Smolewicze (R.S.S. de Biélorussie).

1942

  • 997 juifs, en majorité d’origine polonaise, sont déportés de Paris au camp d’extermination d’Auschwitz pour y être gazés. 21 enfants de moins de quatre ans figurent parmi les déportés.
  • 700 juifs de Stary Sacz (province de Cracovie) sont arrêtés par la Schutzpolizei (police municipale) et déportés au camp d’extermination de Belzec.
  • 600 juifs de Biecz (province de Cracovie) sont eux aussi déportés au camp d’extermination de Belzec.

1944

  • Le dernier convoi quitte Drancy, le camp de regroupement installé par les Allemands en France, avec 51 juifs à destination du camp de concentration de Buchenwald. 35 hommes et 4 femmes survivront en 1945, lors de la libération du camp par l’armée américaine.
  • Le dernier convoi de juifs, demi-juifs et juifs ayant eu un mariage mixte quitte le camp de regroupement de Drancy pour le camp d’extermination d’Auschwitz.

Amos du Moss

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :