Guilad Shalit : Le chef du Hamas au Caire, nouvelles rumeurs de négociations

par mazaltop

LE CAIRE – Une délégation du Hamas, dirigée par le chef du mouvement islamique palestinien Khaled Mechaal, est arrivée mardi au Caire au moment où, selon plusieurs médias, des discussions indirectes seraient sur le point de reprendre sur la libération du soldat israélien Gilad Shalit.

«Une délégation de haut niveau dirigée par Khaled Mechaal vient d’arriver au Caire», a indiqué le site internet du Hamas. M. Mechaal, chef du bureau politique du Hamas, vit en exil à Damas.

Auparavant, des sources palestiniennes proches du Hamas avaient fait savoir que Khaled Mechaal devait se rendre au Caire en compagnie du numéro deux du bureau politique du mouvement, Moussa Abou Marzouk.

Ces sources ont toutefois refusé de confirmer des informations, parues dans le quotidien arabe Al-Hayat paraissant à Londres, selon lesquelles la délégation du Hamas se trouve au Caire pour discuter d’un échange de prisonniers dans le cadre de l’affaire Shalit.

Des responsables du ministère égyptien des Affaires étrangères ont également refusé de commenter les informations concernant une reprise des discussions sur la libération de Gilad Shalit, un soldat israélien détenu par le Hamas dans la bande de Gaza depuis 2006.

Ils ont dit à l’AFP ne pas être en mesure de faire le moindre commentaire en raison du caractère «sensible» du dossier.

Le ministre israélien de la Défense Ehud Barak a pour sa part affirmé à une radio FM de Tel Aviv qu’il y avait «une once de vérité» dans certaines informations sur des discussions au Caire sur l’affaire Shalit.

Parallèlement, un dirigeant du Hamas au Liban, Oussama Hamdan, a souligné que la position d’Israël s’était «assouplie» mais sans confirmer la relance des discussions.

«Il est clair que la position israélienne s’est assouplie face à la fermeté du Hamas et de ses revendications», a affirmé M. Hamdan lors d’une interview par téléphone à Palestine Online, un site affilié au Hamas.

Libération d’un millier de prisonniers

Le mouvement islamiste réclame la libération d’un millier de prisonniers palestiniens en Israël en échange de Guilad Shalit.

Le tankiste israélien [NDLR : l’ex tankiste franco-israélien, puisque déjà il a la double nationalité franco-israélienne, et surtout, capturé il y a 5 ans, il est toujours détenu en otage malgré la fin de son service militaire. De ce fait, il est redevenu civil ]  de 24 ans a été capturé en bordure de la bande de Gaza [NDLR : c’est à dire : sur territoire israélien]  le 25 juin 2006 par un commando de trois groupes armés palestiniens, dont la branche militaire du Hamas, qui contrôle la bande de Gaza depuis juin 2007.

Il est depuis détenu au secret, sans aucune visite de la Croix-Rouge qui a récemment demandé «la preuve» qu’il est «vivant».

Le dernier signe de vie du jeune homme, qui a également la nationalité française, remonte à octobre 2009 dans une vidéo.

Sa libération avait alors paru proche à la suite de négociations indirectes menées via l’Égypte et un médiateur allemand. Mais elles avaient échoué en raison d’un désaccord sur l’identité des détenus concernés et le lieu où ils seraient relâchés, Israël se refusant à libérer en Cisjordanie des Palestiniens impliqués dans des attentats.

sources  AFP 16/08/2011

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :