Lettre à la jeunesse Israélienne

par mazaltop

Durant des siècles, il y a eu des ghettos un peu partout à travers le monde. Aujourd’hui, il n’en reste plus qu’un, c’est Israël, votre terre, notre terre. Je dis bien notre terre, car la notion de temps n’existe pas pour nous. Arrachés de nos racines, exilés, martyrisés, massacrés, brûlés durant des siècles dans le monde entier, nous sommes enfin de retour dans une partie, seulement une partie de chez nous.Par: marius levy

Chaque année pendant deux millénaires nous avons prié inlassablement ‘ l’an prochain à Jérusalem et le miracle est arrivé. Alors deux milles ans, un siècle, dix ans où un jour, quelle importance puisque pour nous la notion de temps n’existe pas, nous avons l’éternité avec nous.

Seulement, je me dois de vous dire que la prière ne suffit pas (aide toi, le ciel t’aidera) si elle n’est pas soutenue par l’action et ensuite par une vigilance constante, permanente. Au plus loin dans le temps, ce sont les aînés de nos aînés qui jours après jours ont matérialisé ce fragile miracle que le monde s’acharne à vouloir détruire.

Il est de votre devoir, c’est votre responsabilité, vous les jeunes d’aujourd’hui de faire en sorte que notre pays vive et prospère dans la paix et la sécurité. Sachez que le salut est avant tout dans la prévention, ne l’oubliez jamais, car pour nous, ne pas prévenir, baisser la garde ne serai ce qu’un seul instant c’est la mort. Ne comptez que sur vous-même, n’attendez et n’espérez rien du reste du monde.

Ce monde qui a fermé les yeux et laissé périr la moitié de notre peuple dans les fours crématoires. Ce sont les mêmes aujourd’hui qui sous couvert de vouloir nous aider à résoudre notre problème ont vendu leur âme et leur dignité à nos ennemis.

Tous ces grands pays qui veulent nous donner des leçons de démocratie vivent dans la peur d’attentats sur leur territoire et sont pris en otages par des populations hostiles qu’ils ont accueilli, naturalisés et qui dans quelques décennies ces mêmes populations par le jeu de la démocratie seront les maîtres de l’Europe. Alors, n’oubliez jamais que la démocratie a des limites à ne pas dépasser.

Sous prétextes de liberté d’expression les faux démocrates mettent souvent leur propre pays en péril, C’est malheureusement ce qui se passe actuellement en Israël. Je pense en particulier à ces âmes sensibles, généreuses et naïves, à ces pauvres gens sans doutes de bonne foi qui sont manipulés par les hommes politiques intègres mais pas irresponsables et ignorants de la réalité.

Vous êtes des bâtisseurs entourés, cernés par des destructeurs. J’insiste, je me répète : Soyez préventif comme par le passé. Sachez que si vous baissez la garde un seul instant le pire peut arriver. Shalom les jeunes, bon courage.

mariuslevy@free.fr

source : http://www.jerusalemplus.tv/index.php?option=com_content&task=view&id=9906&Itemid=218

Publicités

One Trackback to “Lettre à la jeunesse Israélienne”

%d blogueurs aiment cette page :