Historien norvégien: les Juifs sont les nouveaux croisés

par mazaltop

Il est clair que beaucoup d’Européens partagent le point de vue de l’historien norvégien même s’ils ne s’expriment pas aussi brutalement que lui sur Israël et les Juifs. Ils croient dur comme fer à leurs lobbies, à leur irrationalité, à leur matérialisme, à leur goût pour la guerre (qu’ils font faire aux autres bien entendu), à leur cruauté, à leur roublardise etc). C’est pour ça que la journaliste a passé à la question suivante sans questionner le Professeur Langeland sur ses assertions à propos des Juifs et d’Israël.

« Les vrais héritiers des croisés européens sont les USA et les Israël »

Source: Norvège, Israël et les Juifs (Dagbladet: ‘Jews pick up crusader-sword and point it eastwards’)

Le quotidien norvégien Dagbladet a publié hier un un entretien avec l’historien norvégien Nils Langeland Rune. Celui-ci affirme que les USA et « les Juifs » sont les nouveaux croisés en raison de leur « l’agitation démoniaque ».  L’interview est parue en première page et est intitulée « Les Juifs ont ramassé l’épée des croisés et la pointent vers l’Orient ».

La journaliste Inger Merete Hobbelstad l’interrogeait sur le livre qu’il vient de publier sur l’Europe. Mr. Langeland, qui enseigne à l’Université de Stavanger, évoque l’héritage martial de l’Europe et comment il s’est manifesté envers l’islam. Il parle des croisades, de la décadence contemporaine et s’interroge sur la viabilité du multiculturalisme tel qu’il est pratiqué dans les sociétés modernes. Il suggère que l’Europe du Nord pourrait devenir un champ de bataille et que les USA et « les Juifs » mus par leur « agitation démoniaque » sont les croisés des temps modernes.

Traduction:
Nils Rune Langeland:  Non, les vrais héritiers des croisés sont les USA et Israël.
Inger Merete Hobbelstad: Comment ça?
Nils Rune Langeland: On trouve chez eux l’agitation démoniaque qui animait les Européens dans le passé. L’Europe s’est déchristianisée dans les années quarante, à l’époque où Mgr von Galen condamnait les nazis, et a pris une voie différente. Ce sont les Juifs qui ont ramassé l’épée du croisé et la pointent vers l’Orient.

Chose intéressante, la journaliste ne réagit pas à cette déclaration et passe à la question suivante qui a trait à l’utilisation du symbolisme chrétien par l’auteur.

source : http://philosemitismeblog.blogspot.com/2011/07/historien-europeen-les-juifs-sont-les.html

source

Publicités
Étiquettes :
%d blogueurs aiment cette page :