L’Express fait paraître une étude qui valorise l’optimisme des jeunes israéliens « mon avenir est prometteur » pour 80 % des 16-29 ans en Israël | Daniel Rouach pour Israël Valley

par mazaltop

22.01.2011 – L’Agence Juive en France et dans le monde devraient acheter en bloc des centaines d’exemplaires de L’Express de cette semaine qui donne, à travers un classement incontestable, une image d’Israël très positive. Les jeunes israéliens sont classés en tête de liste d’un classement de 25 pays pour “l’optimisme sur leur avenir”. La Fondation pour l’innovation politique (Fondapol) a réalisé cette étude mondiale.

Pour savoir pourquoi cet optimisme immodéré, décidez de passer vos vacances en Israël. La joie de vivre est communicative. Les nuits de Tel-Aviv attirent des clubbeurs du monde entier. Le pays appartient bien aux jeunes. La joie débordante de Tel-Aviv, Eilat, … et le sourire sur les lèvres des israéliens démontrent du bien fondé de ce sondage que nous vous recommandons de lire en achetant votre journal L’Express dans les kiosques. Autre point tout a fait important : le chômage des jeunes est très limité et la croissance économique du pays est au rendez-vous. (DR)

L’Express : « La foisonnante enquête sur La jeunesse du monde menée par la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol), sous la houlette de son directeur, le politologue Dominique Reynié, ne pouvait pas mieux tomber. 25 pays sondés, 32 700 personnes consultées. L’Express a eu la primeur de ce vaste sondage, qui apporte une mine d’informations sur les 16-29 ans et offre une passionnante mise en perspective du “cas français”.

On savait notre jeunesse affligée d’un petit moral. Mauvaise nouvelle: le diagnostic se confirme à l’échelle de la planète, avec de fortes nuances toutefois. Alors que les jeunes des pays émergents – la Chine, l’Inde, le Brésil, la Russie ou le Maroc – voient l’avenir comme un océan de promesses et d’opportunités à saisir; que ceux des pays au développement plus ancien – Canada, Australie, Finlande, Israël et Suède – sont à peine moins euphoriques; les Français, eux, figurent dans le club restreint des trouble-fête des pays méditerranéens – Italie, Espagne, Grèce – rejoints par le Japon, “pays du Moral-Couchant”.

“Les nations du Sud cumulent deux types de difficulté, analyse Dominique Reynié: un vieillissement démographique qui suscite de nombreuses craintes, et un manque d’explication du monde tel qu’il se déploie. Je me mets à la place d’un jeune: si on me dit que la mondialisation va durer longtemps, et que les adultes installés dans la vie active me la présentent comme une perspective menaçante, cela signifie tout simplement que mon avenir est bouché!” Comparaison n’est pas raison, certes, mais l’exercice est instructif. »

source

Publicités
Étiquettes :
%d blogueurs aiment cette page :