Commentaire sur une des 10 plaies d’Egypte : hochekh

par mazaltop
lehaim velivraha

J’ai entendu un joli commentaire sur la plaie de « hochekh », l’obscurité, et je voulais vous en faire profiter :

D’après les versets, les 3 premiers jours, les Egyptiens ne se voyaient pas les uns les autres.

Puis, les 3 jours suivants, celui qui était assis ne pouvais pas se lever.

Reb Mendel Futerfass (Hassid du Rabbi précédent et du Rabbi actuel) explique que « lorsqu’une personne n’est pas capable de voir son frère (dans la détresse), il lui sera ensuite impossible de s’élever vers D. »

==>on ne s’ élever vers D. qu’au travers de son ami.

Dans le même ordre d’esprit, Reb Mendel explique une phrase bien connue « kol mi chegadol mihavero, ytsro gadol hemenou ». (Tout celui qui est plus grand que son ami, son yetser ara grandit parallèlement).

Il donne l’interprétation suivante :

« Kolmi chegadol, mehavero ». (Si tu es plus grand, c’est grâce à ton ami)

« Ytsro gadol, hemenou » si ton yetser ara grandit, tu en es l’unique responsable (car tu t’es séparé de la communauté). Hemenou signifie « toi tout seul »

lehaim velivraha

source : http://www.facebook.com/notes/lehaim-velivraha/tres-zoli/185747368117607

Publicités
Étiquettes : , ,
%d blogueurs aiment cette page :